Le CBD aide-t-il à lutter contre l’asthme ?

De très nombreuses personnes dans le monde souffre d’asthme, qu’il soit d’origine allergique ou non. Les traitements ne sont pas toujours évidents, et comme beaucoup de maladies, il n’existe pas de solution médicale permettant d’éradiquer la maladie.

Le cannabidiol, ou CBD, complément alimentaire, peut aider les patients atteints d’asthme à libérer les bronches, et améliorer leur qualité de vie et de respiration.

Dans cette démarche, l’équipe de Greentropics a souhaité examiner les recherches en cours sur l’usage du cannabidiol et du cannabis sur l’asthme et les effets sur l’organisme.

Comment se manifeste l’asthme ?

L’asthme est une affection respiratoire qui se caractérise par une inflammation des voies respiratoires supérieures.

Il peut être chronique ou sporadique, c’est-à-dire qu’il se déclenche de temps à autre, sous forme de crises isolées.

Les 2 principaux facteurs favorisant son déclenchement sont l’activité sportive ou physique, intensive (subjectivement parlant pour le patient atteint d’asthme), et des allergies.

Comme pour d’autres affections, il n’y a pas de guérison définitive pour l’asthme, la plupart des traitements visent à limiter les crises, diminuer les allergies ou améliorer le confort de vie, chez le patient.

Le climat peut être un facteur favorable ou défavorable selon le cas, par exemple, dans un climat sec, méditerranéen, certains patients se sentiront mieux, alors que d’autres souffriront d’allergènes locaux.

Du côté des symptômes, on remarques très souvent, des quintes de toux, et des sensations d’essoufflements lors des activités physiques par exemple.

Les personnes asthmatiques sont simplement plus fragiles vis-à-vis de l’environnement extérieur. En dehors des crises, elles peuvent ne développer aucun symptôme.

Quels sont les facteurs favorisant le développement de l’asthme ?

Il existe plusieurs facteurs pouvant favoriser le développement de l’affection. Il est important que les asthmatiques puissent les éviter afin de renforcer leur condition et diminuer les crises.

Parmi ces facteurs aggravants, on retrouve :

  • Les poils d’animaux
  • Drogues et médicaments
  • L’Exercice physique et sportif
  • Le froid et les épisodes de grippe
  • Les sulfites
  • La fumée (il est très mauvais pour les asthmatiques de fumer)
  • La poussière (penser à maintenir votre habitat propre)
  • Les pollens
  • L’air froid
  • Les aéro-allergènes
  • Les allergènes alimentaires

Chacun à des conditions particulières et un système immunitaire différent. Il est important de consulter son médecin, voir un allergologue pour qu’il vous aide à identifier les facteurs à éviter.

Comment identifier une crise d’asthme ?

Les bronches des asthmatiques se réduisent avec les crises et les allergies. Le CBD est un excellent complément alimentaire qui permet de lutter contre l'asthme.

Dans la plupart des cas, les asthmatiques ne sentent pas leurs voies respiratoires bloqués ou limités, la respiration est plutôt normale, même s’il peut leur manquer du volume.

C’est l’apparition d’un ou plusieurs facteurs aggravants qui peut déclencher une crise d’asthme. Celle-ci se caractérise par une diminution des bronchioles présentent dans les voies respiratoires supérieures.

Lors de la mise en contact avec le ou les facteurs aggravants, les voies respiratoires s’enflamment (génère une inflammation), les bronchioles se réduisent, et il devient alors plus difficile d’apporter de l’oxygène à l’organisme.

Les crises peuvent avoir une durée variable, de quelques secondes à plusieurs jours, selon la capacité des bronchioles à s’ouvrir.

Symptômes reconnaissable de l’asthme

L’asthme peut se reconnaitre dans les symptômes les plus courant :

  • Essoufflement (après un effort notamment)
  • Sifflement au niveau de la respiration
  • Compression de la poitrine
  • Toux chronique
  • Réveil difficile
  • Fatigue chronique

Même si ces symptômes sont reconnaissables et caractéristique de l’asthme, il convient de prendre rendez-vous avec un praticien de la santé expert, afin de faire un diagnostic complet.

Dans la continuité de notre analyse sur les effets du CBD sur la santé et sur les différentes affections (respiratoires, immunitaires, maladies rares, maladies neuronales, etc.), nous vous proposons donc de voir quels sont les effets du CBD sur l’asthme, et particulièrement dans la lutte contre les crises d’asthme.

Quels effets a le CBD sur l’asthme ?

Le Cannabidiol, aussi appelé par son acronyme, CBD, est une molécule présente dans la plante de cannabis, qui est légale et qui ne génère pas d’effets psychotrope (agissant sur le psychisme).

Dans notre recherche de l’action du CBD sur l’asthme, nous avons souhaité analyser différentes études et comprendre les mécanismes chimiques agissant sur notre organisme.

De nombreuses études ont permis de mettre en évidence que le CBD agirait sur le système endocannabinoide, système interne au corps humain, responsable “d’organiser” et de moduler le corps humain dans son ensemble.

Ce système endocannabinoide, est constitué de plusieurs récepteurs, divisé en 2 parties : les récepteurs CB1, et les récepteurs CB2.

La molécule de CBD interagit sur ces récepteurs, et peut induire une réponse de l’organisme suivant le récepteur (CB1 ou CB2).

Les études ont permis de mettre en avant plusieurs effets de l’usage du CBD dans la lutte contre l’asthme.

Le CBD, un anti-inflammatoire pour lutter contre l’asthme

Le CBD est un anti-inflammatoire naturel. Il aide dans la lutte contre l'asthme.

Nous l’avons vu dans de nombreux articles et dans les très nombreuses recherches sur le cannabidiol, il a été découvert que le CBD est un anti-inflammatoire naturel et particulièrement efficace.

L’asthme quant à lui, est une affection respiratoire qui se traduit par une inflammation chronique des bronches et des bronchioles.

Avant les crises, le CBD permettra de préparer le terrain, et de limiter la réponse inflammatoire de l’asthme.

Dans la lutte contre l’asthme, le CBD pourra agir après une crise en diminuant l’inflammation et en apaisant les voies respiratoires.

Le CBD est aussi anti-spasmodique

Les patients asthmatiques peuvent souffrir de bronchospasmes, ce sont des spasmes qui apparaissent au niveau des muscles des bronches.

Ces spasmes bronchiques, conduit à un resserrement des bronches, et complique la respiration du patient asthmatique.

Selon plusieurs recherches, que nous avions déjà examiné lors d’autres maladies, le cannabidiol a des effets anti-spasmodiques, libérant les contractions musculaires, il aide le corps à se détendre, même dans les bronches.

Cet effet anti-spasmodique est particulièrement efficace pour aider les bronches à se libérer de ces contractions et aider à la prise d’oxygène.

Le CBD, peut-il aider à lutter contre le mucus ?

La recherche sur le CBD thérapeutique, n’est encore qu’à ses débuts. Mais les résultats sont très optimistes.

Les techniques modernes, de recherches cliniques, mais aussi l’avancement dans la législation pour valider l’usage de cannabis au niveau médical, permet à cette recherche d’avancer plus vite.

Beaucoup d’études passées, cherchaient à analyser les particularités du cannabis en général, sans séparer les différents cannabinoïdes et leurs interactions sur le système endocannabinoide. Ce concept est plutôt récent.

Dans cette dynamique, les études antérieures, ont identifié que le cannabis aurait des effets anti-muqueux, c’est-à-dire qu’il permettrait la décongestion des bronches des mucus qui se développent lors des crises d’asthme.

Ce mucus, forme des bouchons dans certaines parties des voies respiratoires, ce qui entraîne des obstructions partielles ou complètes.

Lorsqu’on parle de l’action du cannabis comme effet décongestionnant, on n’identifie pas exactement la molécule ou le cannabinoïde responsable de cette action.

Il semblerait que le THC, autre cannabinoïde, présent dans la plante de cannabis soit un excellent bronchodilatateur, c’est-à-dire qu’il aiderait à la dilatation des bronches et favoriserait la circulation de l’oxygène dans les poumons.

La molécule de THC est illégale et reste considérée comme stupéfiant.

Comment prendre du CBD quand vous avez de l’asthme ?

Le CBD peut se prendre en huile, en tisane, infusions ou sous forme de vaporisateur et inhalateur pour aider les asthmatiques à lutter contre les crises.

Il est possible de prendre du CBD pour soulager les douleurs au niveau des poumons ou pour bénéficier des effets anti-inflammatoires du complément alimentaire.

De ce fait, il existe plusieurs façons de consommer du CBD. Il n’est pas recommandé de fumer ou consommer du cannabis via les inhalations de fumée, car cela aura des effets négatifs sur les bronches.

L’huile de CBD : parfait pour vos salades !

Nous avons longuement parlé de l‘huile de CBD dans nos articles, car il existe à l’heure actuelle de très nombreuses huiles, performantes utilisées en compliment alimentaire.

Les huiles de CBD sont particulièrement efficaces, notamment par le mode d’administration, sous la langue, quelques gouttes suffisent pour aider le corps à combattre les inflammations.

Il est aussi possible d’ajouter l’huile dans les plats cuisinés, notamment les salades ou poissons. C’est une forme plus discrète de la consommer tout en bénéficiant des propriétés thérapeutiques.

Les fleurs de CBD : préparez-vous une bonne tisane !

Rien de mieux qu’une bonne tisane de grand-mère pour libérer les bronches et renforcer le système immunitaire en hiver !

Il est possible d’utiliser les fleurs de CBD pour préparer une tisane. L’ingestion par voie orale est très bonne pour agir sur cette partie du corps.

Les vaporisateurs de CBD restent le moyen le plus efficace pour lutter contre l’asthme

Les vaporisateurs sont une très bonne option pour les asthmatiques, ils répliquent la mécanique très connue des patients qui pourront utiliser les mêmes gestes pour prendre une dose ou deux selon le cas.

Ces vaporisateurs et inhalateurs seront aussi efficaces lors des crises. Ils permettront la diffusion rapide des anti-inflammatoires et anti-spasmodiques du CBD et libéreront les bronchioles.

Conclusion

Si vous souffrez d’asthme d’effort, ou allergique et que vous cherchez une solution naturelle, il peut être opportun de trouver une alternative dans le CBD.

Vous l’avez vu avec nous, le CBD à de nombreuses propriétés thérapeutiques, et notamment anti-inflammatoires et anti-spasmodiques, particulièrement efficaces pour lutter contre l’asthme, et le prévenir.

Il existe un grand nombre de produits à base de CBD, les huiles, les vaporisateurs (ou inhalateurs) et les fleurs sont des bonnes options pour aider les personnes souffrant d’asthme à prévenir les crises ou à se libérer de ces dernières.

Partager:

References
Current drug targets vol. 13,7 (2012): 984-93. doi:10.2174/138945012800675786, The role of cannabinoids in inflammatory modulation of allergic respiratory disorders, inflammatory pain and ischemic stroke , Pini, Alessandro et al.
European journal of pharmacology vol. 843 (2019): 251-259. doi:10.1016/j.ejphar.2018.11.029,  Cannabidiol reduces airway inflammation and fibrosis in experimental allergic asthma, Vuolo, Francieli et al.
Annals of the American Thoracic Society vol. 15,10 (2018): 1146-1158. doi:10.1513/AnnalsATS.201803-198OC, Effect of Vaporized Cannabis on Exertional Breathlessness and Exercise Endurance in Advanced Chronic Obstructive Pulmonary Disease. A Randomized Controlled Trial, Abdallah, Sara J et al.