Comment le chanvre est-il utilisé dans la construction ?

Le chanvre est utilisé dans la construction depuis peu. C’est une plante très solide, essentiellement utilisé dans le textile et connus pour ces propriétés fibreuses plus que constructives.

Le chanvre reste très prisé pour ses multiples utilisations.

Du textile, aux cosmétiques en passant par l’alimentaire, il peut se décliner dans une très large gamme de produits et de procédés.

La culture du chanvre en France

La France reste le plus gros cultivateur de chanvre dans le monde, avec près 17 900 hectares de cultures.

Hemp acreage across Europe.

Le chanvre offre de nombreux bénéfices lors de sa culture. Nous pouvons notamment reportés ceux-ci :

  • Absence de phytosanitaire (ni désherbants, ni fongicides, ni insecticides)
  • Le chanvre est un réservoir de biodiversité. Ces espèces sont régulatrices des ravageurs des cultures.
  • Culture peu gourmande en fertilisants : 69 unités d’azotes en 1 an, au lieu de 150 pour un blé.
  • Culture sans irrigation (racines très profondes)
  • Amélioration des sols (bonne rétention d’eau)

La culture du chanvre est encore stigmatisé pour de nombreuses raisons, et il faudra être patient pour avancer sur le sujet. C’est aussi compliqué pour des agriculteurs de faire le pari du chanvre dans la conjoncture actuelle.

Malgré tout, le chanvre à une belle histoire, qui se poursuit encore…

Histoire du chanvre dans la construction

En 1987, Charles Rasetti, propose la rénovation d’une maison à colombage, avec du béton de chanvre. Une innovation majeure. La maison de la turque, situé dans le centre de Nogent sur Seine.

À partir de ces prémisses, la filière s’organise et se consolide.

En 1997, s’organisent les premières assises de la construction en Chanvre. 150 personnes se réunissent à Troyes et Bar sur Aube. Seront présentés à cette occasion, les premiers liants TRADICAL ainsi que le premier échantillon de laine de chanvre (TEXTINAP).

L’année suivante, 30 professionnels décident de mettre en commun leurs expériences et s’organisent autour de l’association “construire en chanvre“.

Grâce à cette association, les échanges se multiplient entre praticiens, chercheurs et industriels.

En 2001, s’organisent les deuxièmes assises de la construction en chanvre à Bar sur Aube, à laquelle, participent près de 250 personnes.

La présence de nombreux acteurs nationaux ainsi que de l’association Construire en Chanvre, renforce la crédibilité de la filière.

De nombreuses expérimentations feront leur apparition, comme les mortiers et bétons en chanvre, blocs à maçonner, etc.

construire chanvre

Fin 2006, se tiennent, au sein du Ministère de l’Écologie et du Développement durable, sous le haut patronage du Ministère de l’Agriculture, les troisièmes assises de la construction, organisée par l’association Construire en Chanvre.

L’association se renforcera davantage et sera porteur du projet de réglementation qui se terminera par la publication de règles professionnelles.

Le Grenelle de l’environnement qui a lieu en 2008, est un tournant majeur pour l’industrie.

À partir de 2020, tous les nouveaux bâtiments devront présenter un bilan énergétique positif.

La filière se voit renforcer, ainsi que l’utilisation du chanvre dans la construction.

La France, premier cultivateur de chanvre, avec plus de 17 000 hectares aura bien sûr, un rôle important à jouer dans les années à venir et pourra apporter une solution écologique durable.

Comment le chanvre est-il utilisé dans la construction ?

Le chanvre offre de nombreuses possibilités, ainsi nous le retrouvons dans une très large gamme de produits et procédés, pour ne mentionner que ceux liés à la construction.

Sous quelles formes peut-on trouver le chanvre dans la construction ?

Généralement, l’on trouve un produit pour chaque utilisation recherchée, qu’il s’agisse d’une solution thermique, acoustique, esthétique.

Dans la construction, on retrouve le chanvre sous différents produits :

laine de chanvre
  • La laine de chanvre

Tout d’abord, il faut savoir que la laine de chanvre, à des utilisations et des performances similaires aux autres laines isolantes.

Les laines bénéficient des qualités de résistance des fibres de chanvre.

Les laines de chanvre, issus des fibres de chanvre sont particulièrement efficaces pour l’isolation de la toiture et des combles. La superposition croisée de 2 couches permettra une bien meilleure isolation.

La fibre de chanvre, dans cette utilisation, offrira également une isolation acoustique performante.

  • Mortiers et bétons de chanvre

Les mortiers et bétons de chanvre, sont conçus à partir de chènevotte de chanvre broyée et concassée.

En fonction des dosages, il est possible de créer des bétons très différents. Que ce soit sous forme de dalles isolantes, pour le remplissage des murs, en enduits ou en isolant de toiture, ces utilisations du chanvre allient élasticité et isolation acoustique.

  • Le chanvre coffré

Le chanvre peut être moulé au gré des envies du propriétaire. La charpente en bois, peut être entièrement enveloppé par un mélange de chanvre et de chaux, ce qui assure sa solidité.

Il peut alors se décliner sur plusieurs utilisations esthétiques, que ce soit pour le coffrage d’angles droits, ou la création de voûtes et d’arches.

  • Le bloc de chanvre

Il peut se préparer sous forme de bloc de chanvre ou sous forme d’un pré-moulage du coffrage.

Il peut être utilisé dans l’isolation des murs existants ou dans la construction même de ces derniers. 2 façons originales d’utiliser le bloc de chanvre sont alors possibles.

Soit pour construire vos murs avec ces blocs de chanvre, soit pour renforcer l’isolation d’un mur existant, en l’utilisation comme coffrage.

Les mécanismes de transformation du chanvre pour en faire un matériau de construction

Une fois la récolte du chanvre terminée, celui-ci est séché puis séparé par un procédé mécanique.

La paille, est envoyé vers des ateliers, qui permet de faire la séparation entre chènevotte et fibres. La chènevotte sera filtrée dans différents tamis. Une partie sera gardée pour la construction, l’autre sera envoyée pour l’horticulture.

Le béton de chanvre quant à lui, peut se préparer sur le chantier, il peut être coulé entre branches ou projeté avec une machine.

L’avantage des machines est que l’on peut projeter en continu, plus loin, plus haut, ainsi que diminuer les temps de séchage en utilisant moins d’eau.

Pourquoi construire en chanvre ?

Utiliser le chanvre dans la construction peut offrir de très nombreuses performances, parmi lesquelles :

  • Performances techniques
  • Performances sanitaires
  • Performances écologiques
  • Performances thermiques
  • Performances acoustiques
  • Performances économiques

Performances techniques

Techniquement, les matériaux à base de chanvre, sont dimensionnés pour répondre aux exigences du bâtiment. Ce qui en fait un ensemble de matériau idéal pour la mécanique, la thermique, l’acoustique, ou la durabilité recherchée.

isolation acoustique chanvre

Les déformations des bétons, apportent une solution efficace dans la construction, que ce soit dans la rénovation ou la construction neuve.

Le chanvre et ses produits dérivés pour la construction apporte également une performance technique dans la versatilité des applications : toitures, Murs, sols, enduits.

Performances sanitaires

Le premier aspect important, que l’on peut aussi considérer comme un avantage environnemental, est la limitation de la pollution chimique dans la production du chanvre.

En effet, le chanvre nécessite très peu d’intrants phytosanitaires, tels que des insecticides, fongicides ou désherbants.

Les constructions en chanvre permettent aussi de lutter contre une pollution biologique. Aucun parasite ou développement de parasites n’a été identifiés sur les chantiers de plus de 20 ans.

Il faut également savoir que le chanvre est une matière répulsive face aux animaux et aux insectes (mites, fourmis, termites), ce qui protège également les charpentes ou les ossatures en bois.

Performances écologiques

En tant que matériau 100% naturel, le chanvre, est un excellent choix écoresponsable. C’est un élément biodégradable qui contribue efficacement à réduire les gaz à effet de serre.

Lors de sa culture, le chanvre capte le CO2 ambiant, ce qui permet de produire un matériau de construction au bilan carbone de 0.

chanvre écologique

Très pratique pour une construction en phase avec les décisions du Grenelle de l’environnement. Il sera certainement considéré comme l’un des matériaux les plus performants pour le futur de la construction en général.

C’est également un matériau perspirant, c’est-à-dire qu’il évacue l’humidité par lui-même.

Il agit ainsi en régulateur de l’humidité ambiante, ce qui lui donne une faculté pour nettoyer l’air des impuretés et améliorer les fonctions respiratoires.

Un excellent isolant thermique

Nous l’avons vu dans les précédents paragraphes, notamment lors de la présentation des produits de construction, le chanvre est un excellent isolant thermique.

La régulation de la température à l’intérieur de l’habitat est particulièrement généreuse et permet à tout le monde de profiter d’un espace confortable tant en été qu’en hiver.

Le chanvre, grâce à ses propriétés végétales, permet en effet de créer cette inertie thermique tant recherché dans la construction.

Grâce à ses performances, le chanvre est un excellent allié des constructions à hautes performances énergétiques, qu’ils s’agissent de Bâtiment Basse Consommation ou à Énergie Positive.

Les usagers de construction à base de chanvre, ont informés, percevoir un confort satisfaisant pour des températures ambiantes relativement faibles (jusqu’à 17 degrés), ce qui permet une économie significative d’énergie.

Performances esthétiques et acoustiques

Le chanvre est aussi choisi pour son rendu esthétique. Il attire le regard et offre un rendu naturel, bien plus agréable que le fini industriel d’autres matériaux.

Le chanvre, surtout en béton, est un excellent insonorisant. Sa masse, importante lui permet également d’offrir un confort supplémentaire à l’habitat.

Il offre aussi des performances économiques

Les performances économiques pour l’utilisation du chanvre aussi variés que ces utilisations et produits dérivés.

Si la performance économique de l’utilisation du chanvre dans la construction n’est pas directement liée aux matériaux, elle vient généralement d’un ensemble.

C’est-à-dire, qu’à matériaux similaires, réaliser des constructions en chanvre peut apporter une performance économique sur le long terme ou en valeur absolue du projet.

Il faut prendre en considération, les matériaux, la mise en œuvre du chantier et son organisation, l’isolation thermique et ses bénéfices sur la facture énergétique, l’entretien et la durée de vie des produits, etc.

Autant de facteurs, responsables directement ou indirectement de la performance économique du chanvre dans la construction.

Vous aurez remarqué que le chanvre est un excellent matériau pour la construction et offre une variété de produits et d’application.

En plus d’être un élément performant au niveau sanitaire, technique, écologique, économique et thermique, il offre un aspect esthétique à considérer pour les amoureux de la nature.